Qu’est ce que la glissance ?

Qu’est-ce que la glissance du sol ?

À l’inverse de l’adhérence, la glissance est la mesure du caractère glissant selon qu’il ait ou non un faible coefficient de frottement. Le terme de glissance est ainsi employé pour les constructions routières, de façon à calculer l’adhérence d’une route par exemple, ou encore pour le carrelage.

Cette notion est importante car certaines pièces exigent une adhérence plus soutenue. C’est le cas pour :

  • Les pièces humides comme la salle de bain, la cuisine, etc.
  • Les pièces au sol incliné, même très légèrement.
  • Les dallages extérieurs soumis au gel, à la neige, etc.

Calcul de la glissance : deux méthodes possibles

La glissance du sol peut se calculer à travers deux procédés différents :

  • La méthode du plan incliné ou méthode DIN 51130, qui donne un classement de glissance de R9 à R13.
  • La méthode de mesure par frottement dynamique (norme NF EN 13893) : cette méthode est utilisée pour les marquage CE.

Ces méthodes prennent en compte 2 possibilités d’utilisation des locaux équipés :

  • En pieds nus (PN) : pour les salles d’eau, les piscines, etc.
  • En pieds chaussés (PC) : pièces à vivre comme la cuisine, le salon, etc.

La méthode EN 13845 correspond à un essai avec de l’eau savonneuse : le résultat se traduit par un classement ESf sur pieds chaussés ou ESb sur pieds nus

https://sol.ooreka.fr/comprendre/glissance-sol#:~:text=%C3%80%20l’inverse%20de%20l,ou%20encore%20pour%20le%20carrelage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *