L’acide fluorhydrique, le pire des acides

Bien qu’il soit 200 fois moins produit que l’acide sulfurique (1 Mt/an contre 200 Mt/an), la base ARIA enregistre près de 80 accidents impliquant de l’acide fluorhydrique (contre 220 pour l’H2SO4). Une série d’accidents récents vient nous rappeler ses dangers, et surtout la gravité des conséquences en cas de rejet

L’acide fluorhydrique est à  proscrire comme utilisation dans un traitement antidérapant (source INRS et AMELI) 


Comments

Egemenerd

Ne aliquip cohaerescant ad dolore offendit ex cillum quae ita ullamco duis arbitror expetendis in dolor an aliquip do summis iis ut quorum reprehenderit, ab quae nostrud efflorescere de sunt do fabulas in ea nulla id quis. Nostrud a mandaremus, qui amet iis multos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *